Cette page a pour but de vous présenter l'évolution du style graphique de Yoko Kamio.

Ses dessins s'améliorent durant les 36 tomes d'Hanadan, ce qui semble logique car elle est restée 8 ans sur cette série. Nombreux lecteurs ont été rebutés par les graphismes d'hanadan: en effet, les traits sont plutôt grossiers.Heureusement, le style de la mangaka évolue très rapidement pour un dessin plutôt joli et assez épuré.

Afin de mieux rendre compte de cette évolution, il m'a semblé nécessaire de passer par une comparaison des visages au début d'hanadan à la fin de la série.


iconePETIT.gif  Hanadan et les personnages

Evolution de Tsukushi

AVANT
APRES

Tsukushi a un visage différent du F4: elle a de grands yeux et un visage très rond. Les membres du F4 sont tout le contraire: ils ont un visage mince et des yeux à la japonaise.

Evolution de Tsukasa

AVANT
APRES

 

 

 

 

 Evolution de Rui

AVANT
APRES

Evolution d'Akira

AVANT
APRES

 

 

Evolution de Sôjirô

AVANT
APRES

  

         

 

iconePETIT.gif Les planches d'Hanadan

La différence entre le début de la série et la fin est flagrante: les traits des visages sont devenus beaucoup plus fins, les yeux beaucoup plus travaillés... Quel plaisir pour les yeux !!! Afin de saisir l'évolution globale des dessins de Yoko Kamio, voici deux planches:

Premier tome (VF)

scan1.jpg scan2.jpg

Tome 27 (VO)

scan3.jpg scan4.jpg

Concernant la mode vestimentaire dans Hanadan... elle n'est pas aussi développée que dans le jdrama !!! Les vêtements sont simples mais évoluent au fil de la mode.

iconePETIT.gifLes visages des personnages de Yoko Kamio

Certains lui reprochent que les visages se ressemblent d'une série à une autre. On retrouve en effet des ressemblances entre les personnages récurrents des différentes séries.

         Hanadan                   Cat Street                 Matsuri Special           Tora to Ookami
Keito_Aoyama.jpg hanyuu-matsuri.png torisawa.png
 kouichi.jpg shigematsu.png ookami.png
 Rei.jpg wataru.png tora.png

Mais Yoko Kamio tente tout de même d'y insérer quelques personnages atypiques comparé à sa série phare, Hanadan.
momiji.jpg tomoko.png

iconePETIT.gif Bilan

Il ne faut pas se restreindre au graphisme de Hanadan: il est vrai qu'au début de la série, il n'est pas très agréable. Cependant, le travail de la mangaka ne cesse d'évoluer. J'ai été grandement étonnée par sa dernière série, Tora to Ookami: le style est plutôt épuré, et me fait beaucoup penser à Cat Street (pas pour son scénario). Il est certain que l'on reconnait les caractéristiques réservées aux mangas shôjô dans ses séries, excepté Cat Street. Mais elle n'en exagère que très peu.